full screen background image

RESAHOC 2014 : le comité d’organisation officiellement sur pied

Le comité d’organisation des 10emes journées du Réseau des Hôpitaux d’Afrique, de l’Océan indien et des Caraïbes (RESAHOC) a été  officiellement installé. C’était au cours d’une cérémonie présidée par le Dr Amedé Prosper Guigemdé, secrétaire général du ministère de la santé.  Le monde hospitalier viendra de divers horizons pour  plancher,  du 1er au 3 avril 2014, sur le thème central de la « gestion des risques et des catastrophes en milieu hospitalier ».

« Au nom du ministre de la santé et conformément à la décision n°2014-132 du 12 février du conseil des ministres, je déclare le comité d’organisation installé dans ses fonctions ». C’est par cette formule que le Dr Guigemdé, représentant le ministre de la santé a donné ???????????????????????????????officiellement  aux membres dudit comité les attributions pour commencer l’organisation pratique de la manifestation. A partir de cet instant, près de la quarantaine des membres du comité d’organisation peut désormais passer à l’organisation pratique de la rencontre.  Le secrétaire général a souhaité que l’équipe soit un tout solidaire pour  travailler à assurer le succès de la manifestation. Il a d’ores et déjà dit sa reconnaissance pour le travail que le comité va abattre. Auparavant, il s’est dit assurer quant à  la réussite de l’événement car « au regard de la composition de l’équipe, nous sommes sûrs  que c’est avec vous  que nous allons réussir » s’est-il exprimé.

pcno

Pour le président du comité national d’organisation, Robert Sangaré : « c’est un honneur fait à notre pays, et nous devons relever le défi organisationnel de ces journées qui verront la participation de plus de 300 personnes composées de praticiens de santé et des acteurs hospitaliers »

Placées sous le haut patronage du premier ministre, et avec  la première dame comme marraine, ces journées verront  la participation de  plus de  300 personnes composées de praticiens de santé et acteurs  hospitaliers. Au cours de ces rencontres, un certain nombre de reformes seront entreprises pour maintenir la dynamique du RESAHOC afin d’éviter la léthargie que le Réseau a connue entre temps. « A partir d’une  étude menée  par l’agence française de développement, il y a des transformations qui vont être opérées  par l’assemblée générale de Ouagadougou »,  a expliqué le président du comité d’organisation, Robert Sangaré.

En 2009, après l’assemblée générale de Dakar, c’est le Burkina qui a été retenu pour abriter ces 10emes journées, en novembre 2011. Mais notre pays a connu des difficultés en pcno 12011, ajouté au fait que  le secrétariat exécutif basé au bénin a connu quelques contraintes de fonctionnement, si bien que  la manifestation n’a pu se tenir. Cependant, « grâce à une action de l’Agence Française de Développement, l’activité a été relancée,  il a été décidé que le Burkina abrite toujours les rencontres à venir  », a indiqué  Robert Sangaré. C’est pourquoi, tous les acteurs reconnaissent unanimement que l’organisation de cette manifestation constitue un défi qu’il faudra relever avec succès. Car « c’est un grand honneur fait à notre pays et donc un défi pour  tous» a souligné le secrétaire général. Et le président du comité d’organisation de renchérir, « c’est notre enfant, il n’était pas normal que le réseau meurt entre les mains de son géniteur ». En effet, c’est en 1996 que le réseau est né au Burkina Faso.

Durant ces rencontres, les problèmes des  hôpitaux seront discutés sur fond  d’expériences vécues afin de favoriser le partage d’idées, l’organisation adéquate des structures de santé, et l’anticipation en cas de catastrophes.

 

Service communication




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *