full screen background image

72 heures des étudiants de la Santé : Mieux connaître les droits du patient pour mesurer les responsabilités du médecin

Conférences, activités culturelles, et compétitions sportives sont au menus de ces journées organisées par l’Amicale des Etudiants en Sciences de la Santé (AESS) de l’Université de Ouagadougou, et qui ont le démarré le 2 juillet dernier, sous le patronage de Lené Sebgo, ministre de la santé et le parrainage de Robert Sangaré, Directeur Général du CHU-YO.

IMG_9522

De gauche à droit : le représentant du Directeur SDF, le Pr Alain Bougouma, le représentant du Ministre de la santé, Ousmane Neré , le représentant du parrain Auguste Somda Joël, et le délégué de l’ Amicale des étudiants Clovis Bazame

Habituellement fêtée en une semaine, la célébration a été ramenée, cette année à 72h dans le souci de coller au calendrier universitaire assez chargé. Ces journées marquent par ailleurs les 25 ans d’existence de l’AESS. Les activités au programme vont permettre aux étudiants de  communier, de se mesurer et susciter ainsi une saine émulation entre eux. Cette année, c’est sur le thème des « Droits du patient et responsabilités médicales » que les futurs professionnels de la sante réfléchiront.  « Au regard de l’importance du thème, nous avons pensé qu’il devait s’étendre aux étudiants en sciences de la santé, futurs professionnels de la santé », a souligné le président de l’AESS.

Dans son adresse, lue par son représentant, le parrain des 72h s’est réjoui que les étudiants prennent toute la mesure des responsabilités de leur futur métier, car, aujourd’hui, les patients sont de plus en plus enclins à revendiquer leurs droits. Ceci impose donc aux professionnels de la santé, une évolution de leurs pratiques. Robert Sangaré a, également salué les efforts consentis par les professeurs et les autorités de l’Université afin que les apprenants  puissent évoluer dans un cadre favorable à leurs études, malgré les difficultés. Il a exhortés ces derniers à rester concentrer, car il y a un temps pour tout « un temps pour bosser comme vous le dites dans votre jargon et un autre temps pour se réaliser et se faire plaisir » a-t-il dit. Abondant dans le même sens, le Pr Alain Bougouma, représentant le directeur de l’UFR/SDS, a invité les étudiants à s’investir au quotidien dans la recherche de l’excellence afin que les  encadreurs puissent les accompagner dans cette quête.

Clôturant la phase des discours, le réprésentant du patron a d’entrée traduit aux étudiants la gratitude des populations qui bénéficieront demain de leurs compétences. Il les a félicités pour l’initiative de se réunir en Amicale. Pour lui, être en association, c’est être en réunion de compétences. Aussi, les encourage-t-il à faire en sorte que cette réunion de compétences se transforme en réunion de complémentarité, de solidarité au profit des patients.

IMG_9559Remerciant le patron, le parrain et leurs encadreurs pour les soutiens multiformes reçus pour l’organisation de ces journées, le président de l’AESS, Clovis Bazame, a émis deux doléances. Il a d’abord souhaité avoir de l’aide pour créer une boutique AESS qui permettrait de rendre disponible du matériel médical d’exercices au profit des étudiants. Ensuite, il a émis le vœu qu’une session de vaccination contre l’hépatite B puisse être organisée chaque année, avant le début des stages pratiques compte tenu de risques qu’ils encourent.

Doléances que les uns et les autres ont promises de transmettre à qui de droit.

Service Communication




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *