full screen background image

Major de la Cardiologie : En route pour le Niger

Les agents du service de la Cardiologie ont rendu un vibrant hommage le vendredi 03 octobre dernier à leur surveillant d’unité de soins (communément appelé Major), qui s’apprête à les quitter.

car2

Le chef de service, le Pr Patrice Zabsonré, a remis un cadeau souvenir au major

Admis à un concours de recrutement de 05 conseillers en santé, le major Boureima Tapsoba s’apprête à partir à Niamey pour y suivre pendant deux ans une formation professionnelle. Afin de remercier le partant et lui témoigner leur reconnaissance, les médecins, infirmiers, étudiants, garçons et filles de salle, ont organisé une collation ponctuée de témoignages sur les qualités de celui qui a grandement contribué à la bonne marche du service.

???????????????????????????????Le médecin-chef, le Pr Patrice Zabsonré, lui, ne tarit pas d’éloges à l’endroit du major qui a joué un véritable « rôle d’interface entre le corps médical et le personnel paramédical ». Sur le plan professionnel, le chef de service a salué les nombreux efforts du major, dont il retient les grandes actions suivantes : « la description des tâches et des postes de travail du ???????????????????????????????personnel infirmier, la formation pratique des infirmiers, sa contribution à l’élaboration des plans d’action, ainsi qu’à la mise en œuvre de l’unité d’urgences vasculaires ». Véritable cheville ouvrière, le major a été salué par tous, pour la qualité de ses relations humaines.

c4L’émotion était palpable sur le visage de celui qui s’apprête à quitter ses collèges, après 13 ans de collaboration. En effet, il dit être « très touché » par cette mobilisation des agents, avec qui il formait « une famille » emprunte d’une bienveillante collaboration , de  confiance et de soutien réciproque.

Triste de partir certes, mais le major est conscient que les obligations professionnelles constituent un devoir à accomplir. Il a remercié tout le  ???????????????????????????????personnel du service, la direction générale pour les encouragements, les soutiens dont il a bénéficié tant dans le cadre du travail, qu’en dehors du service.

Surnommé « 9éme D.E.S » (en effet, la première promotion des médecins en spécialisation sont au nombre de 08) par les médecins en spécialisation, le Major a souhaité en retour du courage et plein succès à ses collègues dans leurs missions.

 

Service de communication




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *