full screen background image

Hôpital Yalgado Ouédraogo : les businessmans font du social

Deux couveuses, un aspirateur chirurgical, 25 matelas, cinq boites de césariennes, dix boites d’accouchement, etc. Ce sont les équipements que la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso (CCI-BF) a offert au Centre Hospitalier Universitaire Yalgado Ouédraogo (CHU-YO), ce 4 août 2017.

la communauté des affaires et le personnel de Yalgado se sont fortement mobilisés pour la circonstance

la communauté des affaires et le personnel de Yalgado se sont fortement mobilisés pour la circonstance

Sensible à l’évènement malheureux lié au décès de deux bébés prématurés, et qui avait ému l’opinion nationale en juillet 2016, la CCI-BF avait à cœur de faire un geste de solidarité à l’endroit de l’hôpital. Profitant donc des premières journées de réflexions stratégiques de la mandature 2016-2021 qui placent en pole position les projets à caractères sociaux, la CCI-BF a marqué le coup en faisant ce don d’un coût global de 30 millions de F CFA.

la délégation de la CCI-BF a pu constater que les couveuses avaient déjà des occupants

la délégation de la CCI-BF a pu constater que les couveuses avaient déjà des occupants

Le président de la région de l’Est de la CCI-BF, Harouna Natama, représentant le président national, a même ajouté qu’ « autant que possible, la CCI-BF n’hésitera pas à renouveler cette chaîne de solidarité à l’endroit de la population burkinabè ». En effet à travers Yalgado, c’est la population burkinabè qui bénéficie de ce geste de solidarité à l’image des jumeaux transférés de Ziniaré pour qui les couveuses sont tombées à point nommé. Les jumeaux ont pu profiter des couveuses avant même la réception officielle de celles-ci. La délégation de la CCI-BF a pu constater de visu l’utilité du geste qu’elle venait de faire et les bienfaits qu’il procurera aux populations. La délégation a été encouragée à poursuivre sur la même lancée de la solidarité agissante.

une vue des autres équipements offerts

une vue des autres équipements offerts

Tout en saluant l’importance du don, le directeur général du CHU-YO a fait remarquer qu’ « avec la gratuité des soins, le service de la maternité est pratiquement à 30 césariennes par jour. Le renfort en boites de césarienne constitue donc un soulagement aussi bien pour le personnel soignant que pour les patientes ». Quant aux couveuses, nul besoin de revenir sur leur importance « puisque vous avez pu constater par vous-mêmes qu’elles sauvent déjà des vies », s’est-il adressé à la presse. C’est pourquoi le premier responsable de l’hôpital a remercié la CCI-BF pour « ce grand geste de soutien ». Le directeur général a souhaité recevoir plus souvent la communauté des affaires dans la « maison commune » parce que les besoins restent énormes.

Service Communication du CHU-YO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *