full screen background image

Don de la Chine Taïwan au CHU-YO : une si belle sortie pour Robert Sangaré

L’ambassade de la Chine Taïwan a offert du matériel orthopédique au Centre Hospitalier Universitaire Yalgado Ouédraogo (CHU-YO), ce 6 novembre 2017. Ce énième don de la Chine Taïwan au CHU-YO, est le dernier que réceptionne Robert Sangaré.

Chaude poignée de main à la remise symbolique du matériel

Chaude poignée de main à la remise symbolique du matériel

Le don, d’un coût total d’un peu plus de 11 millions de F CFA, est l’œuvre de l’ONG taïwanaise Amitofo charity, qui œuvre dans l’humanitaire depuis 1992. Le don est composé de 200 chaises roulantes et de 100 déambulateurs. En remettant le don, l’ambassadeur de la Chine Taïwan au Burkina, Cheng-Hong Shen, a espéré que ce matériel profitera aux personnes âgées, aux services d’urgences afin de répondre aux besoins des usagers de l’hôpital et d’améliorer les conditions de travail du personnel médical. L’ambassadeur a félicité le directeur général sur le départ, pour le travail accompli pendant les six années passées à la tête du CHU-YO. Il l’a aussi remercié pour la bonne collaboration qui a toujours prévalue dans leur relation de coopération. L’ambassadeur a espéré  que ce don soit utilisé à bon escient pour des soins de qualité.

Les deux hommes cote à cote comme tout au long du mandat du DG

Les deux hommes cote à cote comme tout au long du mandat du DG

C’est un directeur général particulièrement ému qui a remercié l’ONG Amitofo et le peuple taïwanais en général. En ce geste, le directeur général a vu une belle façon de lui dire au revoir, la veille de sa passation de charge après deux mandats. Le directeur général a remercié l’ambassadeur pour la constance de la collaboration. « Depuis que je suis là, cela va faire la troisième ou la quatrième fois que vous posez des actes très forts à notre intention », s’est-il adressé à l’ambassadeur. Rappelant quelques-uns de ces actes forts, il citera les stages en Chine Taïwan pour les médecins, et le personnel soignant, la réhabilitation et l’équipement complet du service de la grande Réanimation.

Une vue des cartons de matériel

Une vue des cartons de matériel

La joie du directeur général est d’autant plus grande que pendant longtemps, Yalgado a souffert de l’insuffisance de déambulateurs et de chaises roulantes. « Veuillez traduire toute notre reconnaissance à votre peuple », a déclaré le directeur général. Il a espéré que cet esprit de partage qui anime le peuple taïwanais puisse continuer et que le projet de partenariat jumelage-coopération, en bonne voie entre le CHU-YO et l’Hôpital du ministère des Affaires Sociale de Chine Taïwan puisse aboutir.

Service Communication du CHU-YO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *