full screen background image

Actualités

Actualités de l’Hôpital Yalgado …

 

Le mercredi 26 septembre à partir à partir de 9H 16 minutes, s’est tenu dans la salle réunion de la direction générale,  l’hebdomadaire réunion du comité de direction.

 

Informations:

 

  • Le directeur général a informé les membres du comité du surnombre  des parturientes ces temps –ci au service de la Gynécologie-obstétrique, du fait des nombreuses références en provenance  des services de santé du niveau inférieur que sont les CMA et les CSPS. Le hic est que les motifs de référence sont devenus de plus en plus  « banals », entraînant du coup, une surcharge de travail qui pèse lourdement sur le personnel de la Gynécologie. Afin de mieux cerner cette situation dans ses causes et conséquences et d’y trouver une solution adaptée,  le directeur général estime nécessaire que soit organisé une rencontre des différentes structures de Ouagadougou  ( le CHU-YO et les CMA) sous l’égide du  ministère de la santé.

 

  • Le directeur général a déploré le fait que certains centres privés de santé ne référent ou n’évacuent les patients au CHU-YO que lorsque le pronostic vital de ces derniers est faible, et souvent   après qu’ils eurent dépensé l’essentiel de ressources financières. Résultat : le CHU-YO est qualifié de « mouroir » par certains usagers. Pour le directeur général, il sied  qu’il y ait une convention entre les privés et le CHU-YO, dans laquelle chacun jouera sa partition. Cela évitera au CHU-YO de recevoir  des usagers évacués tardivement,  à un moment où ils ne peuvent plus honorer les moindres prestations.  Il est souhaitable d’organiser une rencontre entre  les promoteurs de clinique privés et le CHU-YO, sous l’égide du ministère de la santé, a souligné le directeur général.

 

  • Il revient que certains agents de santé du CHU-YO  recommandent aux patients d’aller  faire leurs examens ou consultations dans les structures privées,  quand bien même le CHU-YO peut offrir les mêmes services et à moindre coût. Cette préoccupation, a indiqué le directeur général, sera objet d’échange avec le président de la  CME, pour être débattue lors d’une prochaine session de ce cadre.

 

  • Le directeur général a expliqué la nécessité de réfléchir à une politique nouvelle de motivation des agents à l’instar  de ce qui est pratiqué dans les sociétés d’Etat, quitte à rester dans des  proportions et les capacités financières d’un service de santé à vocation sociale comme le CHU-YO.

 

  • Le directeur général a informé que dans le cadre des contrats d’objectifs du DG, il sera procédé à  la réalisation d’un projet stratégique de développement du CHU-YO avant la fin de l’année. Etant donné qu’il existe déjà un fond de dossier sur le Projet d’Etablissement, il convient de mettre sur place un comité interne (chefs de services cliniques et administratifs et les partenaires sociaux) avec lequel pourra travailler en collaboration étroite une expertise extérieure recrutée à cet effet.

 

Tour de table

 

  • Le DAF avance en avoir fini avec les demandes de  cotations des dépenses à  exécuter  en urgence. Il  reste à engager les bons de commande. Ces dépenses effectuées selon la procédure d’urgence vont nécessiter  un  réaménagement budgétaire. En effet, les dépenses ont trait aux   travaux de réfection des bâtiments de la Maternité, l’Urologie, et Cardiologie et construction de nouveaux  guichets. Il lui a été demandé de ne point excéder quatre  réaménagements budgétaires dans l’année.

 

  • Le PRM dit être sur trois dossiers de demande d’appel d’offre relatifs aux  consommables, mobiliers de bureaux et  matériel informatique,  dont les dépouillements sont prévus la semaine prochaine.

 

  • Il est prévu une sortie récréative du personnel à Bagré en début octobre 2012. Le CHU-YO pourrait soutenir cette activité par un don de  carburant.

 

  • La DSIO dit avoir participé à une rencontre tenue à  Koudougou, qui a eu  pour but de fournir des éléments de réponses chiffrés aux défaillances relevées par les enquêtes parlementaires concernant les SONU.

 

  • Les membres du comité ont été informés de la tenue le 07 octobre 2012 d’une session de formation en accueil en direction des filles et garçons de salle, qui seront repartis en  deux groupes de 40 agents par session.

 

  • Il a été demandé à DHQS, Pharmacie,  DSIO, PRM de faire l’état des lieux des kits SONU les plus utilisés. Cela permettra d’éviter les ruptures et les nombreuses plaintes car les kits seront conditionnés à l’origine (CAMEG), à la commande.

 

  • La DSIO et le DHQS ont été instruits d’élaborer respectivement un plan de soins infirmiers et un protocole thérapeutique, qui font partie du cadre de performance du DG.

 

 

Tâches à faire :

 

  • La DSIO a été instruite de faire des propositions de tests de composition  pour le recrutement du personnel infirmier  prévu pour début 2013.
  • Le DSG a été instruit d’accélérer le processus  de vente  aux enchères du matériel afin que l’opération ait lieu  avant la fin de cette année.
  •  La chaîne financière ainsi que le DRH ont été instruits de  proposer une liste  d’activités nécessitant une prise en charge financière à soumettre à la prochaine session du CA pour validation.
  • Le chargé de communication a été instruit de faire réaliser deux panneaux lumineux portant des informations utiles et pratiques pour les usagers.
  • Le DSG, dont les agents sont en train de réaliser un diagnostic général  des problèmes prioritaires à résoudre, a été instruit de résoudre le plus rapidement possible les problèmes d’étanchéité et de climatisation survenus au niveau du nouveau centre d’hémodialyse.
  • Conformément aux délibération du CA : la chaîne financière a été instruite de traiter le dossier des marchés à régulariser.
  • Pour ce qui concerne le plan de passation de marchés  2013 toute la chaîne financière a été instruite de s’y atteler  d’ores et déjà, en élaborant les demandes de cotation et les projets d’appels d’offres.
  • Le DCHUC, le chargé de communication et le DRH ont été instruits de proposer des activités  récréatives  lors du séjour d’une délégation de Clermont Ferrand dont l’arrivée au Burkina est prévue dans trois semaines.
  • Le DRH a été instruit d’associer les partenaires sociaux à l’opération de billetage ciblée sur le personnel contractuel, et  prévue  pour fin novembre 2012.
  • Il a été décidé de faire fonctionner les cadres de concertation suivant le CTE , le CSIO, le CTHST et d’évaluer les coûts financiers relatifs à leur fonctionnement.

 

 

 

 

 

Le rapporteur                                        

 

 

Souro SANON

 

                                                   Le Président de séance

 

                                                               B. Robert  SANGARE

Chevalier de l’ordre national