Search
vendredi 12 avril 2024
  • :
  • :

Service de Cardiologie : « L’ouverture d’une unité d’urgences cardiovasculaires va améliorer l’efficacité de la prise en charge des malades », a démontré le chef de service, le Pr Patrice Zabsonré

Le Pr Zabsonré  avait à ses côtés toutes les catégories professionnelles du service représentées ce mardi 7 mars 2023 vers 12h. Il a traduit au Directeur général ses félicitations pour sa nomination à la tête du CHU-YO et surtout salué cette démarche de « gestion de proximité » qu’il a entamée en visitant chaque service.

Le service de cardiologie s’étend sur deux sites distants de près de 200 mètres l’un de l’autre. Ce qui suppose plusieurs navettes et pose du coup aussi des problèmes de transfert des patients dans un contexte où il n’y a pas de bonne passerelle. Le Service compte quatre unités que sont l’Unité de d’hospitalisation, l’Unité des soins intensifs, l’Unité de cardiologie interventionnelle et l’Unité des consultations externes et des explorations.

Avec une capacité d’accueil de 28 lits, le Service a réalisé 7224 consultations en 2021. Dans le volet RH, la Cardiologie c’est (8) huit médecins spécialistes (dont 5 hospitalo-universitaires), 17 infirmiers, 6 GFS, une secrétaire et une cinquantaine de médecins en spécialisation. La réorganisation du travail des GFS initiée par la direction générale empêche les GFS de se fixer dans un service, ce qui impacte sur la Cardiologie. Car ils ont appris de petites tâches à ces GFS, mais qui sont obligés de quitter le Service pour pouvoir bénéficier des indemnités de garde.

En Cardiologie, les consultations ont lieu tous les jours sauf le vendredi qui est réservé aux activités académiques et réunions. Les visites médicales des malades se font tous les jours également par deux médecins, accompagnés des médecins en spécialisation.

Les appareils d’exploration dont a toujours disposé le Service depuis une vingtaine d’années ont été acquis ou obtenus à travers des canaux extérieurs à l’hôpital. Ce qui amène le responsable de la Cardiologie à demander au Directeur général de se pencher véritablement sur les préoccupations du Service.

Le chef de service tient à l’ouverture d’une Unité d’urgences cardiovasculaires pour accroître l’efficacité dans la prise en charge des patients. Dans la mesure où les médecins en spécialisation prennent la garde tous les jours dans le service, cette Unité d’urgences n’aurait pas de problèmes de fonctionnement.

Lors de la visite des salles, les problèmes de poupinelle, de pousse-seringues, de tensiomètres, literie, de matelas, de chariots, de climatiseurs, de mobiliers, d’éclairage etc. ont été perçus et recensés par les techniciens accompagnant le Directeur général. Également le manque de toilettes et les problèmes d’archivage des dossiers des malades et de parking ont été notés. 

Le surnombre des accompagnants et les problèmes d’insécurité et d’hygiène et de nuisance qui en résultent ont été expliqués. Au compte toujours des préoccupations, l’on retient que le bloc opératoire de l’Unité de Cardiologie interventionnelle n’est pas fonctionnel pour défaut d’amplificateur de brillance. Du reste, une liste des besoins répertoriés a été dressée.  

La Cardiologie est à l’étroit dans ses locaux au regard du volume et de la diversité des activités menées. Le Pr Zabsonré plaide pour l’acquisition des containers pour résorber cette épineuse question de locaux. Cela permettra au Service de déployer son potentiel.  

Autres préoccupations, c’est la non disponibilité de certains médicaments à la pharmacie du CHU-YO, qui sont pourtant essentiels pour lever les urgences. Il en de même des certains examens complémentaires qui ne peuvent être obtenus au niveau des laboratoires d’analyse.

Dans l’Unité d’exploration fonctionnelle, le Dg a pu voir les équipements et appareils de dernière génération dans le bureau du Pr Valentin Yameogo. Le chef de Service souhaite que la direction générale puisse acquérir certains accessoires et consommables, et surtout paramétrer les coûts de ces prestations innovantes dans le logiciel de tarification du CHU-YO. Cela va générer des recettes pour l’établissement.  

Le Directeur général a félicité le chef de service pour les efforts consentis par la Cardiologie. Il lui a demandé de transmettre ses reconnaissances à l’ensemble des acteurs du service pour leur engagement quotidien qui permet de sauver des vies. Le Dg a donné des réponses à certaines préoccupations des cardiologues et promis de reverser d’autres questions au comité thérapeutique.

 Service communication 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *