Search
vendredi 17 mai 2024
  • :
  • :

VISITE DU DG DANS LES SERVICES

Le directeur général du CHU-YO, Ousmane Néré, a entamé une visite des services cliniques et médicotechniques pour encourager le personnel pour les efforts quotidiennement consentis qui permettent malgré les conditions de travail souvent difficiles de répondre aux exigences de soins de qualité que l’ on doit aux vaillantes populations du Burkina Faso.

Ce jeudi 26 janvier 2023 vers 10 H, le cap est mis sur le service d’Urologie, où le Pr Aristide Kaboré, et son équipe à côté, a présenté l’essentiel des prestations ainsi que les priorités de son service. Au nombre des défis, la mise en marche des appareils de l’unité d’exploration, les besoins en ressources humaines (médecins et paramédicaux) ,la nécessité d’avoir des salles de garde pour les médecins, une zone d’attente aménagée pour les usagers, etc. Le personnel d’Urologie s’engage à booster les recettes si le niveau de fonctionnement du service est rehaussé grâce au soutien de la direction générale.

Le Dg en retour a salué l’engagement des uns et des autres, et souhaité que des solutions urgentes en interne soient trouvées à certaines préoccupations. Les échanges et les concertations vont se poursuivre, a-t-il indiqué. De même que la recherche de partenaires pour permettre au Service de déployer tout son potentiel de sorte à réduire sinon éviter les évacuations sanitaires hors du Burkina Faso.

A 11 Heures, le Dg et son équipe mettent le pied dans le service d’Imagerie médicales, où le Pr Rabiou Cissé et ses collaborateurs tiennent le cap en dépit du fait que beaucoup d’appareils de radiologie, d’échographie …sont en panne. L’annonce d’installation dans un futur proche d’un nouveau scanner et de l’IRM met du baume au cœur du personnel.

Les défis sont certes multiples mais pas insurmontables. il s’agira entre autres de totalement reprendre l’étanchéité du service, la nécessité d’impliquer les techniciens dans les commandes des appareils, la formation des radiologues, manipulateurs et techniciens, le rééquipement du service, l’acquisition de mobiliers, de réactifs en quantité suffisante, le renforcement des moyens de protection du personnel…..

Il a été suggéré de penser à des contrats d’assurance pour sécuriser les appareils sensibles et coûteux, et de porter une attention particulière aux éléments de motivation du personnel travaillant dans un environnement avec des rayons X.

SERVICE COMMUNICATION CHU-YO




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *