Search
lundi 20 mai 2024
  • :
  • :

L’IRM du CHU YO inauguré

(Ouagadougou, le lundi 26 février 2024/ CHU-YO) Mobilisation générale du personnel du CHU-YO cet après-midi pour accueillir le Ministre en charge de santé, et de l hygiène publique le Dr Robert Lucien jean Claude kargougou, venu réceptionner et lancer les prestations d’’ Imagerie par Résonnance Magnétique.  Le directeur général, Monsieur Ousmane Néré, au nom du personnel et des usagers de l’hôpital, a traduit sa totale fierté et son infinie reconnaissance à la hiérarchie pour avoir doté le CHU-YO d’un appareil de pointe de dernière génération.

Après avoir salué « l’esprit d’écoute du chef du département en charge de la santé et surtout son accompagnement constant au profit du CHU-YO », le Dg a indiqué qu’avec cet appareil d’IRM, le CHU-YO consolide sa place d’hôpital leader au Burkina Faso. Surtout, a-t-il rappelé : « cet appareil d’IRM fait la fierté de l’ensemble du personnel grâce à l’implémentation de nouvelles pratiques professionnelles ». En plus de l’offre des soins de qualité induite par l’utilisation de l’IRM, c’en est fini des souffrances physiques de certains malades « grabataires » qui étaient obligés de prendre l’ambulance pour aller faire des examens d’IRM en ville.

La hiérarchie a été remerciée pour les nombreux efforts soutenus et constants qui ont fait du rêve une réalité aujourd’hui. Le CHUYO a pris l’engagement d’optimiser l’exploitation de l’appareil et d’en prendre soin pour le bénéfice pérenne des malades.

Pour le Ministre de la santé, cette série de dotations des hôpitaux publics en équipements grâce à des actions fortes de renforcement de leurs plateaux techniques est une des preuves que la santé des burkinabè constitue une préoccupation et une priorité du gouvernement. La bonne nouvelle qu’il a annoncée c’est la prise d’un texte tarifaire sur l’IRM qui n’exclut pas le citoyen lamda. Fin donc des évacuations pour les examens l’IRM.

Le Chef de service adjoint de l’Imagerie médicale, le Pr Boubacar Ouattara, a listé des besoins complémentaires relatifs à l’étanchéité, la peinture, la réhabilitation complète du bâtiment d’Imagerie médicale, l’acquisition d’autres appareils de diagnostique……Sur le champ, le Ministre a instruit le Dg de faire parvenir urgemment la liste des besoins complémentaires au cabinet pour qu’une solution soit trouvée.

A noter que le Ministère de la santé, en plus du CHU-YO, a également doté le CHU de Bobo et le CHU Bogodogo d’appareil d’IRM.

Service Communication




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *