Search
vendredi 7 juin 2024
  • :
  • :

Le nouveau PCME vous parle

Désigné à l’unanimité par ses collègues le 28 décembre 2023 à la tête de la commission médicale d’établissement du CHU-YO, le Pr Tarcissus Konsem, chef du département de chirurgie dentaire, de stomatologie et chirurgie Maxillo faciale, est un homme d’action, résolument engagé à dynamiser la CME. Il place son mandant de 3 ans sous le sceau de la « détermination ».

Après avoir traduit sa reconnaissance à ses confrères pour la confiance placée en lui, il s’engage à être à la hauteur des défis, en donnant la primauté au dialogue et au consensus. En décidant de placer sa présidence sous le vocable « d’années de détermination », le PCME et ses membres de la CME comptent apporter tout ce qu’il peut y avoir d’utile à la marche du CHU-YO.

Il est utile de rappeler que la CME est un organe consultatif, une sorte de conseiller et de collège de propositions pour la direction générale. Des échanges, on retient que la CME peut se prononcer sur les sujets suivants, les valider au besoin, donner des orientations et avis techniques. Ce sont entre autres :

-la réorganisation des services ; la nomination des chefs de services ; la qualité et la sécurité des soins ; la formation continue du personnel ; les projets médical et soins infirmiers du projet d’établissement ; les budgets et comptes financiers, la base tarifaire des prestations, les conventions entre le CHU-YO et les institutions, écoles et universités ; les recrutements des hospitalo-universitaires, les acquisitions d’équipements lourds, la continuité des soins……

A peine un mois à tête de cette organisation, le PCME entrevoit les actions urgentes. D’abord achever l’architecture compositionnelle de la CME pour respecter le texte qui crée cet organe dans les CHU ; ensuite tenir une rencontre de partage de vision afin de parler le langage pour rendre l’instance vivace et dynamique.

Le PCME est également convaincu que Yalgado peut renaître de ses cendres. Pour lui, cet hôpital a joué un rôle historique en son temps ; il a accouché des milliers de professionnels de santé, il a même accouché les autres hôpitaux… « Aujourd’hui on a comme l’impression que Yalgado est dépassé, mais il peut retrouver lustre d’antan », a souligné le Pr Konsem. Il a remercié les acteurs de la direction générale, car « Dieu seul sait comment ils « luxent » leurs cerveaux pour faire fonctionner les services ». Sa conviction est que tout le monde est important et utile,: des professeurs titulaires aux filles de salles. C’est pourquoi, il faut une synergie d’action et une complémentarité permanente pour offrir des services de santé de qualité.

Service communication




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *