Search
mardi 17 mai 2022
  • :
  • :

CHU-YO : L’Unité Kangourou inaugurée

L’unité kangourou du département de Pédiatrie du CHU Yalgado Ouédraogo a été inaugurée  ce 18 décembre 2021 en présence des premiers responsables du CHU-YO, et du principal partenaire technique et financier, l’Association Jérémy Rhône des Alpes(France), ainsi que la présidente de la société burkinabè de pédiatrie.

L’unité kangourou permet « de prendre en charge les enfants de faible poids, moins de 2,5kg à la naissance, ou prématurés qui ont besoin de soins particuliers », explique le Dr Angèle Zongo, le chef de l’Unité Kangourou du CHU-YO.  La méthode consiste au portage du nouveau-né sur la poitrine de sa mère, peau à peau,  accompagnée de l’allaitement maternel au  moyen d’un tissu noué de sorte que la chaleur maternelle puisse contribuer au développement de l’enfant. La méthode kangourou fait bénéficier à l’enfant les bienfaits de la couveuse, mais elle est la particularité d’être humanisante car elle fait maintenir la relation entre la mère et son enfant contrairement à la couveuse qui crée la séparation.

Le besoin d’avoir une unité kangourou a germé en 2018 à la suite de la visite des responsables de l’association Jérémy dans le département de pédiatrie du CHU-YO. L’Association a pris alors  l’engagement de doter le CHU-YO d’une unité kangourou de référence. Cette volonté s’est traduite par  le  renforcement de capacité du personnel à travers des formations à Bogota en Colombie. Aussi, les travaux de réhabilitation des locaux  ainsi que les équipements ont été financés en grande partie par l’Association Jérémy.

Le chef du département de Pédiatrie, le Pr Fla Koueté a remercié les donateurs pour cet inestimable appui qui permet d’améliorer la qualité de prise en charge des nouveau-nés dans le Service de néonatologie. La Directeur Qualité du CHU-YO, représentant le directeur général, a, au nom de l’ensemble de la communauté hospitalière, traduit sa  gratitude à  l’association Jeremy. Il a promis de rendre compte à la hiérarchie avant d’inciter le personnel à faire bon usage de l’infrastructure.

Service Communication CHU-YO




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *