Search
samedi 8 juin 2024
  • :
  • :

La CSIO installée : la voix des paramédicaux doit véritablement compter

Le Directeur général du CHU-YO a procédé, ce mercredi 19 juillet 2023, à l’ouverture de l’Assemblée générale élective des membres exécutifs de la Commission des Soins Infirmiers et Obstétricaux. C’est cette Assemblée composée de près de 70 membres qui a élu le président, son vice-président ainsi que le rapporteur de ladite commission. Il s’agit du Président M. Moyen Benjamin, (S.U.S/Major) de l’Ophtalmologie qui a pris le commandement de la SCIO. Il est secondé d’un vice-président, M. Yambré Daniel (Chef management des Unités) et du rapporteur, Bationo Bassana (SUS Urologie-andrologie).

La directrice des soins infirmiers et obstétricaux, Aminata Ouédraogo, a rappelé le contexte de la « renaissance » de la CSIO. Elle a salué l’accompagnement du Dg, qui a permis au CHU-YO de se doter enfin de cet organe consultatif, dont l’importance est évidente comme instance d’aide à la prise de décisions.

Le Directeur général a particulièrement salué le corps infirmier pour le travail abattu au quotidien dans un contexte généralement difficile. Il insisté sur les nombreux apports attendus de la CSIO qui doit véritablement contribuer à la marche du CHU-YO grâce à ses avis, orientations et conseils que sollicitera la Direction générale.  Désormais donc, la voix des infirmiers sera entendue et prise en compte ; ils pourront s’exprimer sur les dossiers stratégiques qui engagent la bonne marche du CHU-YO. Au regard de l’intérêt suscité par la renaissance de la CSIO, le Dg a invité les membres à tirer les leçons du passé afin d’éviter de retomber dans les mêmes erreurs.

Les élus du jour, par voix de Président Moyenga, ont salué la mobilisation des acteurs qui ont porté leur choix sur eux.  Ils ont sollicité l’accompagnement de la direction générale mais surtout des majors qui doivent s’approprier leur instance. Car « ce n’est pas nous trois seulement pour pourrons réussir si l’ensemble des majors ne se mettent pas derrière nous, et acceptent de venir aux réunions pour discuter et donner leurs avis techniques sur les sujets qui nous seront soumis », a supplié le président tout flambant neuf de la toute nouvelle CSIO.

A noter qu’à l’occasion de cette AG, le règlement intérieur de la CSIO a été soumis à l’amendement des participants, qui l’ont enrichi pour l’adapter aux réalités du CHU-YO.

Enfin, signalons que les élus du jour ont un mandat de 3 ans renouvelable une fois.

Service communication




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *