Search
vendredi 17 mai 2024
  • :
  • :

Les partenaires AO Alliance visitent le nouveau bâtiment des urgences traumatologiques.

(Ouagadougou, le lundi 12 février 2024/ CHU-YO) La délégation suisse était composée de Claude Martin et de Jim Harrison,  et côté Burkina du représentant du AO Alliance au Burkina Faso, le Pr Patric Dakouré ; la délégation a pu visiter  le nouveau bâtiment, qui est une grande extension des urgences traumatologiques, construit grâce à l appui financier de 100 mille dollars de la Fondation AOA.  Le représentant du directeur général, le DSGL et les autres chefs service étaient de la visite.  

Le chef de service de la traumatologie orthopédie, le Pr Mamoudou Sawadogo, assurant la visite guide de cette belle infrastructure , a exprimé toute sa satisfaction. Et pour cause ?

Le bâtiment est doté d’un hangar et d’une zone d’attente qui améliorent sensiblement les conditions d’accueil des patients. On y trouve une salle de cours et d’encadrement des étudiants plus adaptée pouvant accueillir 100 places. Ce qui améliore les conditions de formation et déroulement des activités pédagogiques Avant le service ne disposait que d’une salle de 20 places pour les stagiaires.

Des bureaux médecins qui permettent d’augmenter le volume des consultations externes. Trois grandes salles d’hospitalisation d’urgences de 30 places avec des sorties d’oxygène que se partageront les traumatologues et les neurochirurgiens. Ainsi, l’ambition est de faire en sorte que les malades ne soient plus admis à même le sol.  L’amélioration de la prise en charge aura de retombées positives sur l’image du CHU-YO dans la mesure où les urgences constituent la vitrine de l’hôpital. Au-delà du CHU-YO, les avantages induits par ces travaux se ressentiront sur l’ensemble du système de santé du Burkina Faso.

Les Pr Sawadogo et Dakouré ont expliqué tous les changements notables attendus grâce à cet appui de la Fondation AOA. Amélioration des conditions de formation, d’activités de recherche et surtout de travail, car « les soignants étaient obligés de s’accroupir pour prendre les veines », a indiqué le Pr Dakouré. Le chef de service a remercié les partenaires au nom de tout le personnel de la traumatologie orthoépie, du fait que l’encombrement sera un bientôt un vieux souvenir. Il a fait savoir que les capacités d’accueil de son service seront multipliées par deux.

Le Dr Claude Martin dit remarquer avec satisfaction que le projet d’extension réponde à un besoin réel du CHU-YO. L’opérationnalisation de ce projet permettra de répondre aux besoins de santé des populations et de soulager le budget du CHU-YO.

Le représentant du DG a fait un rappel historique du projet d’extension des urgences traumatologiques jusqu’ à la fin des travaux.  Il a traduit toute la satisfaction et la reconnaissance du Dg, de l’ensemble du personnel et des malades à la Fondation AO Alliance et au Pr Dakouré. Il y a eu l’expression de certains besoins supplémentaires en matériels. En tout état de cause, la direction générale est engagée dans l’acquisition de certains équipements medio-techniques pour rendre intégralement opérationnel le nouveau bâtiment-extension. Les procédures d’acquisition ont été déjà lancées. Il a souhaité que ce partenariat qui enlève une grosse épine à notre pied puisse se poursuivre.

Service communication




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *