Search
jeudi 11 avril 2024
  • :
  • :

L élaborations du Projet d’Etablissement Hospitalier du CHU-YO : le top départ donné

(Ouagadougou, mardi 03 octobre 2023). Le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, représenté par son Dircab, a procédé au lancement du processus d’élaboration du projet d’établissement 2024-2028 du CHU Yalgado Ouédraogo. Cette activité est couplée avec un atelier de validation de l’analyse de la situation au plan interne et externe du dudit établissement. De nombreux responsables des structures publiques et privées de santé, les partenaires techniques et financiers, les Ong, associations, les acteurs du système de santé, soit près de 80 participants ont été témoins du top départ donné ce matin. Qui va mobilier des acteurs et experts de plusieurs profils pendant des semaines afin que l’hôpital leader du Burkina Faso puisse disposer d’un référentiel qui fixe les grandes orientations en matière de planification et pilotage stratégiques.

Le président du comité de pilotage, le Pr Georges Ouédraogo, a salué le bon esprit de collaboration qui prévaut entre le CHU-YO et les autres structures, souhaité un renforcement des relations partenariales déjà existantes et appelé de tous ses vœux à la naissance de nouvelles relations de coopération entre le CHU-YO et ses potentiels partenaires.

Le directeur général du CHU-YO, M Ousmane Néré, dans sa présentation de la synthèse de l’analyse situationnelle faite sans concession, a décrit les grandes problématiques auxquelles est confronté le CHU-YO.  En 62 ans d’existence, l’hôpital a des problèmes « liés à son âge et à sa taille », a-t-il campé d’entrée. Ces problèmes depuis les inondations de 2009 et le déménagement avorté de certains services sur le site de Bogodogo en 2016 se sont accumulés et peuvent être résumés entre autres en ces points suivants : la vétusté des infrastructures, l’insuffisance des équipements et plateaux techniques, la difficulté dans l’offre de soins de qualité, l’insuffisance des consommables et produits de santé, la difficulté dans la prise en charge des urgences sanitaires, etc. dans un contexte d’insuffisance des ressources humaines et financières du fait de la faiblesse de la subvention publique et de l’apport des partenaires extérieurs. « La démarche d’analyse de la situation a été participative et inclusive » ayant l’onction partenaires sociaux. Elle se fonde sur des éléments de sondage interne et externe assortie de 17 problèmes prioritaires et 11 points de fixation des résultats qui constituent le socle d’élaboration des projets phares pour les cinq prochaines années.

Le Dircab a salué la mobilisation des partenaires et les a invités à soutenir les projets médicaux qui seront arrêtés par le CHU-YO. Pour le ministère de la santé l’heure est à l’érection des pôles d’excellence dans les structures hospitalières. Il a encouragé le CHU-YO à initier des « projets robustes, ambitieux et innovants » afin de contribuer de manière significative à la réduction des évacuations sanitaires en contribuant au développement endogène de notre système de santé.

En plus du comité de pilotage, trois autres groupes de travail ont été créés à savoir le groupe médical, managérial, social dont la synthèse des travaux permettra de disposer d’un document qui va passer par plusieurs étapes d’amendements et de validation avant de choir sur la table du Conseil d’administration. C’est l’aboutissement de tout ce processus qui va permettre de disposer d’un référentiel de planification et d’investissements qui contribue à consolider le système de santé et l’offre de qualité de soins à Yalgado.

Service communication




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *